Bienvenue chez Alexandra

visibility5 Vues comment0 commentaires person Posté par: Anne Ponty list Dans: Interviews & Home tours

On s'est invité chez Alexandra, brocanteuse et grande amatrice de meubles anciens, dans sa superbe maison près de Paris, qu'elle a rénovée entièrement pendant plusieurs années, et peuplée de pépites de brocante.

Dis-nous tout sur toi !

Je m'appelle Alexandra, je suis mariée avec Bertrand et nous avons 3 enfants qui commencent à être grands ! On est arrivé ici après avoir vécu 8 ans à Londres, où l'on a fait nos études puis commencé nos vies professionnelles et de parents. En rentrant en France, on cherchait une maison qui soit assez grande pour ne plus avoir à déménager ensuite (j'ai déménagé plus de 14 fois avant d'arriver ici), et que l'on puisse y développer notre famille et mon activité professionnelle. On a trouvé cette maison avec un atelier et j'ai pu créer le métier qui me correspondait tout en élevant mes enfants : je rénove du mobilier chiné que je vend sur mon site Belette Petite.

Depuis quand vis-tu ici ? 

Nous sommes arrivés ici il y a 15 ans, c'est une maison du 17ème siècle qui était la ferme de l'ancien château du village. Le mur qui longe la maison était l'ancien rempart du château, il est fait de gros blocs de pierre de 3m de profondeur. On est parfaitement isolé !

Comment as-tu trouvé cette maison ?

En arrivant de Londres, on s'est installé chez mes beaux-parents à Saint-Germain-en-Laye dans le 78, banlieue assez cossue de Paris. Comme on cherchait une maison avec beaucoup de travaux, grande et pas très chère, on a vite vu que l'on ne pourrait pas vivre ici. On a fait les petites annonces et cette maison est la première que l'on a visité. On venait d'ailleurs pour visiter la maison attenante qui appartenait au même couple, et on est rentré ici pour venir chercher les clés. Je suis tombée totalement amoureuse de cette maison qui n'était pas encore vraiment à vendre, et au-dessus de notre budget de part sa taille ! Elle m'a parlé, j'ai eu la sensation de rentrer dans une maison de vacances... Pourtant il fallait vraiment se projeter, tous les murs étaient à nu, on était en janvier, il y avait très peu de lumière... J'ai vu ce qu'elle pourrait rendre, et je l'ai vue telle qu'elle est maintenant !

Qui s'occupe de la déco chez vous ?

C'est moi :) Bertrand et moi formons une bonne équipe bien que l'on ait des forts caractères tous les deux... Il me fait confiance pour les choix quand il s'agit de déco. Il aime dire "tu es le thinker, moi je suis le doer" !

On a fait beaucoup de choses nous-mêmes ici. On s'engueule beaucoup quand on fait des travaux ensemble, du coup avec le temps on a appris à faire chacun dans son coin mais on est toujours admiratif du résultat de l'autre. On adore les projets et on continue encore et encore !

Quelle éducation as-tu eue par rapport à la déco ?

Ma mère est Anglaise et ma grand-mère était Norvégienne : elles avaient une très forte notion du "cosy home" partout où l'on a vécu. Ma mère, avec très peu et ce qu'elle trouvait, a toujours réussi à nous créer des intérieurs très jolis, chaleureux et confortables. Dès que j'ai vécu seule, je faisais pareil. Dès que j'arrivais dans un nouvel appartement, je m'installais joliment et confortablement. 

Chiner, récupérer a toujours été notre mode de fonctionnement familial. J'ai vécu dans des pays où la déco chic n'existait pas (Lybie, Portugal, Turquie), et j'ai appris à décorer avec ce que je trouvais joli (il y a tellement de choses partout quand on regarde !). Notre maison ici c'est pareil, je chine 95% de ce qui compose notre déco.

La pièce de la maison où tu aimes passer le plus de temps ?

Ca dépend des moments de la journée ou de la semaine ! Le lundi matin c'est toujours un grand kiffe de retrouver mon atelier, ma bulle où je peux transformer et créer... J'adore être dans mon bureau aussi, c'est une pièce très chaleureuse, où tout a la place qui me correspond par rapport à mon travail : mon mur moodboard, un mur vert très chaleureux, un miroir marocain que j'adore... 

Quand on reçoit nos amis ou que les enfants rentrent à la maison c'est le salon que j'adore. Les lumières sur le mur de pierre, un bon feu, notre canapé ultra confort... parfait pour la sieste le dimanche après-midi.

Et puis il y a notre terrasse construite l'été dernier en rachetant un morceau de terrain du voisin. J'adore la lumière qui y règne, on a la vue sur les grands arbres du parc... c'est très paisible et serein. J'aime toutes les pièces de cette maison en fait, ce serait difficile de la quitter.

Une journée type chez vous ?

Rares sont les jours où je ne fais rien ! Je vis et travaille ici, j'y suis en autosuffisance... J'ai une vie assez solitaire aux yeux de beaucoup mais je me nourris tellement de mon travail, de ces meubles que je rénove et auxquels je donne une seconde vie. Étant une ultrasensible, il y a toujours énormément de choses qui se passent dans ma tête tout le temps... alors je ne m'ennuie jamais. Même quand je ponce, je réfléchis à comment prendre les meubles en photo, à qui je vais contacter pour essayer de chiner...etc. 

Avant, je faisais ce travail pour être à la maison et dispo pour les enfants. Maintenant ils sont tous ados et en train de quitter le nid, la vie de famille se passe donc plutôt le week-end. La semaine, je travaille beaucoup entre mon atelier et mes coachings déco !

L'objet déco le plus précieux à tes yeux chez toi ?

Difficile à dire car je n'ai pas d'attachement particulier aux objets... Mais j'aime particulièrement les meubles de métier comme celui de notre salle à manger, et la porcelaine fine et délicate. Cela crée un beau contraste !

Un conseil déco à donner ? 

Je trouve qu'il faut s'écouter, observer, prendre le temps... Je n'ai pas toujours confiance en moi mais j'ai toujours su écouter mon instinct lorsqu'il s'agit d'esthétique. C'est toujours très clair pour moi : j'aime ou j'aime pas. Il faut qu'il y ait une harmonie à mes yeux, et que l'on se sente accueilli dans le lieu, que ce soit chaleureux et confortable. J'aime aussi beaucoup l'imperfection, le wabi sabi me parle, j'aime sublimer les patines et les défauts des meubles... L'imperfection apporte de la chaleur à un lieu, je trouve.

Ton dernier achat déco ?

Une petite tasse oiseau et un infuseur de la céramiste Eloise Dubois. Ils me suivent partout toute la journée, j'ai l'impression de jouer à la dînette... J'adore !

Ton obsession/pêché mignon en déco ? 

Le brut, le déglingué, les fleurs séchées, l'imperfection, les patines !

La pièce chinée pas chère dont tu es la plus fière ?

Mes deux fauteuils LCW Eames que j'ai achetés à un brocanteur qui ne savait pas ce qu'il me vendait et me les a laissés pour un prix modique lors d'un déballage marchand ! Je les ai payés et lui ai dit que je repasserai les chercher. Quand je suis revenue, il m'a fait croire qu'il les avait vendus beaucoup plus cher à quelqu'un d'autre... J'étais verte, mais il a fini par les sortir de son camion en rigolant et en me disant que j'avais fait une sacrée affaire... D'autres brocanteurs lui avaient dit entre-temps la valeur de ces fauteuils ! J'adore leur ligne... j'en rêvais depuis longtemps et je trouve qu'il s'intègrent dans tous les styles d'intérieurs. Je ne m'en séparerai jamais !

Qu'est-ce que tu aimes dans le fait de chiner ?

J'adore trouver des pièces que personne ne regarde parce qu'elles sont moches et totalement déglinguées... et voir ce que je vais pouvoir en faire ! Le nombre de fois où je me suis faite charrier parce que je chinais des truc pourris, mais je me disais en mon for intérieur: "tu verras mon coco !"

L'objet déco dont tu rêves ?

La Tokyo Lounge chair de Charlotte Perriand, faite en rotin et bois et inspirée de son séjour au Japon pendant la Seconde guerre mondiale.

Tu te vois habiter où dans 10 ans ? 

Vaste question ! J'ai très envie de transformer de nouveaux lieux... Au Portugal peut-être, des appartements pleins de charme sur les toits à Paris, ou encore des cabanes... On adore cette maison mais ce ne sera sans doute pas la maison dans laquelle on vieillira. Il y a tant de choses à faire et à créer, ce serait dommage de s'arrêter là ! 

Ton mantra préféré au quotidien ?

"Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme", ou encore "Écoute-toi".

Photos © Anne Ponty.

Déposer un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication
Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi January February March April May June July August September October November December