Bienvenue au Château de Dirac

visibility8 Vues comment0 commentaires person Posté par: Anne Ponty list Dans: Interviews & Home tours

Quand j'ai commencé à réfléchir à la Collection Printemps, j'ai tout de suite imaginé un lieu envahi par la nature, où le vert et les plantes seraient rois. En créant un premier moodboard d'inspiration sur notre compte Pinterest, j'ai réalisé que la majorité des photos venaient de shootings du Château de Dirac, réalisés par des magazines comme Côté Maison ou Glamour (et par de grands photographes). J'ai aussi pensé que ce château n'était qu'à 1h30 de route de Bordeaux, et j'avais très envie de découvrir ce lieu unique, hors du temps et dont je suivais la rénovation depuis longtemps sur Instagram. J'ai alors écrit un email à Isabelle, qui je le savais avait beaucoup de pièces vintage chez elle, pour savoir si nous pourrions venir prendre nos propres clichés, moi et ma photographe, à notre petite échelle, pour nous inspirer de son intérieur et illustrer la Collection Printemps de Vide Déco. A ce moment-là, cela me paraissait un peu hors de portée, "intouchable", mais je me suis dit, pourquoi ne pas demander ? 

Et Isabelle m'a répondu pour me dire qu'elle aimait ma démarche et qu'elle était d'accord pour que je vienne. Une première conversation au téléphone m'a confirmé que j'avais bien fait "d'oser" demander, car Isabelle est tout sauf intouchable, elle est généreuse, simple et bienveillante. Une conversation sur ses projets, sur sa marque de décoration et lifestyle, sur la rénovation du château, sur la vie en général aussi, et dont j'ai retenu cette petite phrase qui m'a marqué : "C'est plus une histoire de moments que de lieux". Une phrase qui résume très bien je crois, le style de vie et la vision d'Isabelle, qui ne s'attache pas aux objets mais seulement à ce qu'ils dégagent et font ressentir. Un jour comme ci, un jour comme ça, rien de figé. D'ailleurs, les meubles et les objets changent très souvent de place chez elle. Et si vous avez déjà lu les reportages de Glamour et Côté Maison, lisez aussi le nôtre, car vous allez voir : tout a bougé de place ;)

Le vert patiné à souhait des portes anciennes, lui, est toujours là, et donne le ton à toute la maison. Du vert, des plantes, une patine unique... Tout ce que je cherchais est là, tellement inspirant pour notre Collection Printemps, dont vous pouvez retrouver une sélection à la fin de l'article. J'espère que ces photos vous plairont et vous inspireront autant que moi !

Bonne visite !

Dis-nous tout sur toi !

Touche à tout, j'aime concevoir toutes sortes de choses et de projets, avec une certaine esthétique au quotidien, comme philosophie de vie. Le beau dans la simplicité, ce beau sans prétention qui fait du bien. J'essaye de saupoudrer un peu de bien-être avec mes objets, photos, sujets, évènements... 

J'ai créé la marque lifestyle Les Petites Emplettes en 2005, qui propose des objets du quotidien pour la famille : petits objets déco pour la maison et mobilier, épicerie... et bientôt de l'édition avec des livres, en collaboration avec mon amie Sophie de Toc toc toc. 

Je vis ici avec ma famille, mon mari Hubert et nos trois filles, Augustine, Lilou et Pimprenette. Depuis que nous sommes ici, nous organisons aussi des évènements au château : ateliers, repas... Et deux chambres d'hôtes seront prêtes en mai pour accueillir des amis et visiteurs !

Depuis quand vis-tu ici ?

Depuis cinq ans, suite à des vacances dans la région. Nous avons beaucoup aimé cette nature sauvage, rocailleuse à la lumière blanche si belle. On a commencé à rêver, visiter, rentrer à Paris, cogiter, arrêter de cogiter... et acheter ce petit château dans lequel on se sent si bien.

Comment avez-vous trouvé le château ?

Notre envie d'être au vert était devenue évidente à cette période-là. Et où qu'on aille, on regarde toujours les annonces immobilières. On est donc partis à la campagne en vacances. La Charente compte beaucoup de vieux bâtiments, beaucoup de châteaux notamment. Hubert m'a dit devant une annonce : "Mais qu'est-ce qu'on s'emme... à Paris ?" ! Et nous voilà partis visiter quelques granges et châteaux de la région. Très peu finalement, car à peine arrivés ici, instantanément et en même temps, nous avons eu un vrai coup de coeur. 

Nous avions déjà acheté et rénové des maisons, donc la quantité de travaux ne nous a pas fait peur. On préfère tous les deux se tromper plutôt que d'avoir des remords ! Mais cette première visite était très excitante, on sentait qu'on allait trouver un nouveau terrain de jeu.

Comment s'est déroulée la rénovation du château ? Je sais que vous avez fait beaucoup de choses vous-mêmes... Vous êtes-vous aussi fait accompagner ? 

On pense qu'il faut beaucoup d'humilité pour rénover ce genre de lieu. Hubert tient beaucoup au respect des lieux, ce qui complète bien mon excitation et impatience à imaginer les endroits tels qu'ils seront après. 

On a trouvé des artisans partenaires très chouettes qui nous accompagnent dans notre aventure. Nous pensons qu'il faut partager un certain nombre de valeurs humaines, et le reste se gère dans la joie et la bonne humeur ! Nous faisons faire les toits, les huisseries, les grandes chapes, l'assainissement écologique. Pour le reste, on fait tout ! Plomberie, électricité, maçonnerie, cloisons, portes, meubles, peintures... etc, etc ! Hubert sait quasiment tout faire, et moi je suis un bulldozer :)

Au niveau de l'aménagement intérieur, qui s'occupe de la déco chez vous ?

On fait tout ensemble. Penser les volumes, les masses, la circulation de la lumière. Ensuite, j'interviens davantage sur la "mise en vie". Hubert dit que je suis une ensemblière. Je crée un style, une harmonie en mixant les objets, les plantes, les ingrédients du quotidien tout en jouant avec l'existant, le ressenti d'un endroit. Tout est une question de sensations, d'émotions. Tout n'est pas visible, mais exprimer un je ne sais quoi qui fait du bien, avec des choses simples, familières, usuelles, connues de tous, est mon grand plaisir. 

J'ai pensé ce lieu comme une maison de famille, un lieu de vie. Ce n'est pas un showroom pour ma marque même si elle est très présente ici.

Quelle éducation as-tu eu par rapport à la déco ? Quel rapport as-tu avec elle aujourd'hui ?

Des parents très créatifs, recevant beaucoup, avec toujours un sens du détail qui fait plaisir comme fil conducteur. L'art de sortir des codes aussi, de créer une ambiance, une atmosphère avec ce qu'on a sous la main, plutôt qu'une "déco" à proprement parler. Ils ont rénové beaucoup de maison, et la vie de chantier fut mon apprentissage !

Aujourd'hui je ne fais pas de la déco pour faire de la déco, j'essaye surtout de faire du bien. Mon environnement, ce que je fabrique, ce que je trouve dans la nature, autour de moi, me permettent de créer des moments. C'est ce qu'on vit qui me paraît important, pas juste ce qu'on voit.

La pièce où tu aimes passer le plus de temps ?

Dehors ! Et dans la cuisine aussi. Je crois qu'il faudrait donc que je vive dans une serre qui ne serait qu'une cuisine :)

Peut-être que la cuisine est la pièce la plus proche du réel pour moi, réel dans le sens essentiel, au coeur du quotidien. On y trouve la nature à travers les ingrédients, elle est synonyme de convivialité, on y cuisine beaucoup avec Hubert, on y bricole avec les filles, papote avec les amis, et on aime s'y retrouver en famille. On partage ici des moments de vie fondés sur l'échange ! Même si c'est le cas dans d'autres pièces aussi, la cuisine donne souvent cette petite touche décontractée et informelle que j'adore.

Une journée type chez vous ? 

En bons slasheurs que nous sommes, nous cumulons pas mal d'activités.

On se lève vers 6h, on bouquine, on écoute la radio autour de notre petit dej. Je fais pas mal de nettoyage le matin avant ma douche. C'est physique ! Il y a beaucoup de ménage dans une maison qui est en perpétuels travaux, mais le rangement c'est le début de la déco. Comme disait Charlotte Perriand, "ça m'apaise" et je cogite l'air de rien en même temps. 

On essaye d'aller marcher le plus souvent possible. On adore être dans la nature et il faut garder une activité physique au vu de la taille du chantier ! Ensuite on gère le planning des travaux, je lis des cours de cuisine, je prépare les expéditions de commandes Les Petites Emplettes dans la joie et la bonne humeur avec Sophie, ma super assistante, je fais des photos, je note mes idées d'objets en musique, je suis leur fabrication. En ce moment je conceptualise aussi le projet que nous développons autour du château, "Un petit tour chez nous" (évènements, hébergements, repas, guinguette dans le jardin, etc), ainsi que son pendant au Maroc, le projet "Un petit tour avec nous", des petits séjours que l'on organise direction "notre" Marrakech, avec mon autre super Sophie de la revue Toc toc toc. L'idée : montrer le côté de la ville qu'on aime, avec ses artisans, ses restos typiques délicieux, ses riads familiaux... pour sortir des diktats et faire ressentir les dessous de la ville.

Entre temps on grignote un morceau avec Hubert, on prend plusieurs cafés, discute des travaux pour avancer, on échange sur nos dernière lectures, nourrit nos animaux, on cueille quelques brindilles pour le bouquet du jour... Je cogite aussi à mon prochain sujet presse pour le magazine Simple Things, et aux livres avec Sophie de la revue Toc toc toc. Dans un autre coin de ma tête je réfléchis à ce qu'on va cuisiner le soir pour faire plaisir aux filles...

Bref, le soir l'idée d'aller se coucher nous enchante, on dort bien :)

Un conseil déco à donner ?

Faites-vous plaisir, écoutez vos envies, essayez, tentez, changez, inventez, osez, ayez votre style sans subir les modes. Exprimez-vous et créez-vous votre propre "air du temps". 

Encore une fois, la déco n'est pas ce qui se voit, c'est ce qu'on ressent alors il faut être juste et sincère, sinon ça ne fonctionne pas. Une ambiance imparfaite est bien mieux qu'une déco trop parfaite ! Ne cherchez donc pas la perfection, plutôt la justesse. Faites en sorte qu'il y ait de la vie, qu'il se passe quelque chose. Un subtil équilibre instable de plein de paramètres de natures différentes !

Ton dernier achat déco ?

Une cuisinière de compétition !

Ton resto chéri dans la région ?

Mon chef chéri dans le coin, c'est Ivan Gotfredsen au Châtelard.

Ton prochain voyage ?

Portugal, Islande, Finlande, Nouvelle Zélande ? Mais l'avion n'étant pas le moyen de transport le plus écolo qui soit, on aime aussi beaucoup partir en voiture, on pourrait par exemple faire le Portugal comme ça.

Ton obsession/péché mignon en déco ?

Les plantes ! Il y en a partout dans la maison. J'adore aussi la vaisselle car j'aime faire des tables et y mélanger les styles pour créer une harmonie, ce que je fais souvent avec de la vaisselle chinée et de la céramique.

J'aime beaucoup chiner, la brocante de Marsac est super dans la région. Il y a pas mal de rotin ici, tous nos fauteuils ont été chinés...

Les objets anciens qui te tiennent à coeur ou te rappellent de bons souvenirs ?

La chaise moumoute du salon chinée avec un ami, les fauteuils en rotin chinés à Marsac, le lustre du salon qui était déjà là, à sa place... 

Qu'est-ce que tu aimes dans le fait de chiner pour ta déco ?

Je crois que c'est comme un jeu, ça tilte ! Dégoter un objet à potentiel dont je ne sais pas toujours ce que j'en ferai, mais je sais que le moment venu je pourrai lui trouver un contexte, puis un autre plus tard... etc.

J'aime aussi le côté seconde vie pour les objets, je trouve que ça a du sens.

L'objet déco dont tu rêves ?

Peut-être un arbre d'intérieur ou une pièce d'art contemporain.

Tu te vois habiter où dans 10 ans ?

Peut-être dans une cabane isolée, au bord de l'eau, en communion avec la nature ou sur les petites routes pour voyager perpétuellement. Je me verrais bien aussi garder le château, même sans forcément y vivre, car nous sommes très attachés au lieu, un lieu unique que l'on a beaucoup de chance d'avoir et où l'on se sent très bien !

Quels sont tes projets pour Les Petites Emplettes et le Château de Dirac ?

Les deux projets vont se lier de plus en plus étroitement. J'aimerais développer encore la création d'objets vers le mobilier, les luminaires créés pour le château, la buvette/guinguette, nos ateliers, les chambres d'hôtes...

L'axe de développement du château a comme fil conducteur la nature, à travers des thématiques qu'on retrouvera lors d'ateliers, de repas, d'évènements, de privatisations clefs en main. En parallèle, je développe du contenu via des petites éditions. J'adore, cela me permet d'exprimer ce côté touche à tout par l'écriture, le stylisme, la déco, la photo. La création et le partage de moments, une certaine façon de vivre, c'est ce qui m'anime !

Ton mantra préféré ?

Rien n'est définitif.

Tes 3 produits coups de coeur sur Vide Déco ?

Les bouteilles en grès, les planches de botanique, et le globe ancien !

Photos © Vide Déco.

Déposer un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication
Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi January February March April May June July August September October November December