Bienvenue chez Margot Chayot

visibility127 Vues comment0 commentaires person Posté par: Anne Ponty list Dans: Interviews & Home tours

Bienvenue dans la maison de Margot Chayot, architecte d'intérieur qui vit à Bordeaux depuis plusieurs années. 

Après avoir rénové un premier appartement bordelais, Margot a jeté son dévolu sur cette belle maison ancienne qui lui permettrait de vivre dans un bel espace avec sa famille. Quatre mois pour rendre la maison à leur goût avant d'emménager, c'était un beau challenge en ayant deux métiers et une petite fille, mais Margot et Romain y sont arrivés ! Si la rénovation n'est pas tout à fait terminée, nous avons pu photographier la majorité des pièces, notamment les pièces de vie du rez-de-chaussée et les chambres de l'étage.

Vous allez vite le voir sur les photos, Margot est une adepte de la brocante et de la chine, et a même récupéré ou chiné les matériaux de ses travaux : mobilier de la cuisine, portes des placards... Sans parler de ses superbes meubles, véritables pépites de chineurs (on en parle de la table de ferme et de ce meuble d'imprimerie dans le salon ?). Une visite très inspirante. Bonne lecture !

Dis-nous tout sur toi !

Je m'appelle Margot, j'ai 31 ans et je viens de Paris. Je suis architecte d'intérieur, et je chine aussi beaucoup, pour mes clients et pour moi-même.

Depuis quand vis-tu ici ? 

Je vis à Bordeaux depuis 6 ans maintenant. À la fin de mes études, j'ai suivi mon conjoint qui avait trouvé un emploi sur Bordeaux quelques mois plus tôt. Nous avons tout de suite apprécié la ville et sa région. Six mois après notre arrivée, nous achetions notre premier appartement à rénover entièrement.

Comment as-tu trouvé cette maison ?

 Sur Internet, sur un site immobilier. À la première visite, je suis tombée sous le charme !

Comment s'est déroulée la rénovation de la maison ?

C'était une maison habitable et qui avait gardé ses prestations d'origine. Mais il fallait la réveiller, l'assainir et se l'approprier.

Tous les murs étaient recouverts de toile de verre, le parquet était saturé de vernis qui lui donnait une couleur rouge et il y avait peu d'ouvertures, la circulation se faisait difficilement entre les pièces. La cuisine ne nous semblait pas fonctionnelle, elle était étroite, tout en longueur et séparée du reste des pièces à vivre. Nous avons ouvert plusieurs murs dont un semi-porteur entre la cuisine et la salle à manger.

Nous avons poncé l'intégralité des parquets dont certains avaient été recouverts de moquette, colle et ragréage... Le plus gros du travail portait sur la rénovation des murs, une fois la toile retirée. Nous les avons lissés avec de l'enduit, poncés et repeints. Nous avons aussi refait la cuisine en chinant nous-mêmes les meubles, le plan de travail et les placards. Nous avons également refait toute l'électricité. C'était de gros travaux et notre famille nous a beaucoup aidé.

Mon grand regret est de n'avoir pas pu récupérer les carreaux de ciment de la cuisine, enfouis sous une dalle de béton, cole et vinyle. Nous avons posé une mosaïque par dessus pour rester dans l'esprit de cette maison. Il reste encore beaucoup d'étapes avant qu'elle ne soit complètement rénovée à notre goût. La prochaine étape porte sur les salles de bain de la maison !

Au niveau de l'aménagement intérieur, qui s'occupe de la déco chez vous ?

Le plus souvent, moi. J'ai la plupart du temps une idée très clair du design que je souhaite donner à une pièce. J'aime aussi intégrer des éléments anciens et les détourner de leur fonction d'origine. Néanmoins je demande souvent leurs avis à ma famille, mes amis et bien sûr à mon conjoint. Nous réalisons l'ensemble des travaux de gros oeuvre et d'aménagement à deux. Nous sommes très bricoleurs tous les deux et curieux, imaginatifs.

Quelle éducation as-tu eue par rapport à la déco ?

Mes parents aiment beaucoup la décoration. Nous avons toujours eu des meubles choisis avec soin, chinés ici et là. J'ai toujours eu des sculptures et des peintures à la maison, qui me rappelaient nos voyages, nos sorties culturelles. Mes parents m'ont toujours emmenée me promener en brocante le week-end ou les vacances. Cela fait partie de mon éducation. Pour moi, la décoration a toujours été une passion, quelque chose que je fais avec plaisir sans voir passer les heures.

La pièce que tu préfères chez toi ?

Mon salon. Du canapé, je vois l'ensemble du séjour, avec la cuisine et la véranda et ses beaux vitraux. Tout est ouvert, blanc et lumineux, c'est doux et paisible. La lumière qui passe au travers des vitraux est très douce et je m'y sens bien. Comme je travaille à la maison, le salon est la pièce où je passe le plus de temps.

Une journée type chez vous ?

En semaine, j'accompagne ma fille à la crèche puis ma journée de travail commence. Souvent le matin, je travaille sur des dossiers que j'ai à distance : modélisations 3D, planches d'ambiance. J'aide mes clients dans leur aménagement, leur projet travaux. Ensuite l'après-midi, cela varie entre les suivis de chantier, les coachings à domicile et le repérage en magasin pour mes clients. 

Le week-end, c'est beaucoup plus simple. Bricolage et rénovation de notre maison entrecoupés d'activités avec notre fille et de sorties.

L'objet déco le plus précieux à tes yeux chez toi ?

La statue que mes parents m'ont offerte à la fin de mes études. Elle a été créée par un artiste installé à Lille, Min Tong et représente 5 personnages sur le même cube solide, la symbolisation de notre famille.

Un conseil déco à donner ?

Si vous avez besoin de déco, meubles, objets ou luminaires, regardez toujours sur un site de seconde main avant d'acheter neuf. Je suis pour une consommation raisonnée. Acheter en seconde main permet aussi d'être plus sûr de son choix car cela demande en général un peu plus de temps pour trouver l'objet que l'on souhaite acquérir.

Dans ton métier, comment abordes-tu les projets dont tu t'occupes ? Comment se déroulent-ils ?

J'essaie de cibler les demandes et les souhaits de mes clients. Je m'assure que nous avons la même sensibilité au niveau du design. Cela me permet d'être sûre que je suis la personne qui sera la plus performante pour leur projet. Ensuite, je liste les prestations anciennes de la maison ou de l'appartement, ce qui fait son charme et qui doit être mis en valeur. Enfin, j'intègre les attentes de mes clients, leurs besoins en essayant de mixer les pièces anciennes, vintage et des touches de modernité.

Ton dernier achat déco ?

Un canapé Togo en cuir acheté en seconde main. J'ai refait une housse en lin à la main par-dessus et je suis plutôt contente du design obtenu !

Ton resto chéri à Bordeaux ou dans la région ?

J'aime beaucoup Le petit commerce pour sa poêlée de coquillages, et A Cantina qui fait des tapas corses à tomber !

Ton prochain voyage ?

Cette année, nous avons plusieurs week-ends prévus en famille ou entre amis. Le gros voyage sera en août prochain, nous rejoignons ma sœur à Bali. J'aime beaucoup l'Asie, et depuis la naissance de ma fille, nous voyagions uniquement en Europe. Nous sommes ravis de découvrir Bali !

Ton péché mignon en déco ?

 Les luminaires ! J'en mettrais 10 par pièce ! Je trouve qu'un salon avec plusieurs lumières douces est beaucoup plus cosy et agréable au quotidien. J'aime aussi beaucoup les banquettes, j'en mettrais dans toutes les pièces d'une maison ! Nous sommes d'ailleurs en train d'en concevoir une pour la véranda.

La pièce chinée pas cher dont tu es la plus fière ?

Mon vaisselier fait à partir de portes anciennes vitrées. Il a une vraie valeur ajoutée dans la pièce et je trouve que ces portes brutes avec la crémone ancienne ont un charme fou !

Qu'est-ce que tu aimes dans le fait de chiner des objets déco ?

J'aime me dire que chaque pièce est unique, patinée et usée. J'ai l'impression de collectionner les trésors et chaque objet me rappelle un souvenir, le lieu où je l'ai trouvé, avec qui j'étais ou comment nous l'avons ramené à la maison. J'aime aussi l'idée que cet objet a plusieurs vies et que d'acheter vintage permet de réduire mon empreinte carbone.

La pièce déco dont tu rêves ? 

J'ai beaucoup de luminaires en tête, comme la lampe à pince Tsé Tsé ou la baladeuse Myriam Ait Amar. En pièce vintage, je recherche depuis plusieurs mois un miroir triptyque pour ma tête de lit et un meuble pieds compas pour ma future salle de bains.

Tu te vois habiter où dans 10 ans ? 

 À Bordeaux ! J'aime tellement cette région et cette ville. Néanmoins, si une opportunité à l'étranger se présentait, je me verrais bien vivre un ou deux ans ailleurs.

Tes projets actuels et futurs ?

 J'ai plusieurs accompagnements travaux en ce moment, notamment sur un ancien moulin, une échoppe bordelaise et un appartement parisien. Mon principal projet reste personnel avec la rénovation de notre maison, nous en sommes à peu près à la moitié !

Ton mantra préféré au quotidien ?

Vis tes rêves à fond. Je suis persuadée qu'avec du travail, de la détermination et de la bienveillance, les meilleures choses peuvent arriver.

Tes 3 produits coups de coeur sur Vide Déco ?

Le comptoir de magasin patiné, la ménagère ancienne, et les chaises pliantes cannées !

Photos © Vide Déco.

Déposer un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication
Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi January February March April May June July August September October November December